/ GUIDE IMMOBILIER / LE COMPROMIS DE VENTE

Compromis de vente.

Compromis de vente.

 

Retrouvez dans ce guide les points importants du compromis.

 

Retrouvez dans ce guide les points importants du compromis.

 

Le compromis de vente, une définition pour se repérer :

L’offre d’achat a été validée pour l’appartement ou la maison que vous avez mis en vente. Le compromis de vente d’appartement va donc être la suite logique du processus de vente. Il s’agit d’un passage nécessaire (mais non obligatoire) afin de préparer la signature de l’acte authentique de vente chez le notaire. Ce compromis de vente ou l’avant-contrat 

 

permet d’encadrer la vente et doit la rendre définitive sauf en cas de non réalisation des clauses suspensives. Il permettra de mettre en avant l’ensemble des détails de la vente comme le prix net vendeur, les conditions d’obtention de prêt et la date de transfert des clés. L’agence immobilière en ligne à prix fixe vous explique les différents détails du compromis de vente…

→ Lire la suite

CONSULTEZ ou TÉLÉCHARGEZ

Nos guides en ligne pour tout savoir sur le compromis de vente et réussir votre transaction immobilière :

L’ESSENTIEL DU COMPROMIS DE VENTE

SOMMAIRE

 » Une définition pour se repérer 

  • Les modalités de signature du compromis de vente
  • Différentes conditions suspensives du compromis
  • Les modalités de rétractation
  • Pourquoi signer un compromis de vente ?
  • Signer un compromis pour une maison ou un appartement
  • Faut-il passer par un notaire pour signer un compromis de vente ?
  • Conséquences en cas d’annulation du compromis
  • L’agence immobilière en ligne lorsque vous signez un compromis

Qu’est-ce qu’un compromis de vente ?

Le compromis de vente intervient après l’offre d’achat immobilier, par exemple dans le cadre d’une vente d’appartement à prix fixe. Appelée également promesse synallagmatique de vente, celle-ci permet d’engager les deux parties d’une transaction immobilière. Après la signature, un délai de quelques mois est nécessaire pour réaliser les conditions prévues dans le compromis, sous peine de recours en justice.

La signature du compromis de vente permet de garantir le prix de vente pour le vendeur. Un dépôt de garantie peut être réclamé à l’acheteur dont la valeur varie entre 3% et 8% du prix du bien. Cette somme est déduite de la transaction lors de la signature de l’acte de vente.

La signature du compromis de vente intervient à la fin des négociations entre vendeur et acheteur sur le prix de vente du bien immobilier. Cette négociation finalisée se matérialise par l’acceptation de l’offre d’achat. L’étape suivante est la signature du compromis de vente, qui sera signé devant chez le notaire ou sous seing privé (entre particuliers).

Le compromis n’engage pas de démarche d’enregistrement fiscal, les seuls frais à engager pour l’acquéreur sont à destination du notaire pour la signature.

 » Les modalités de signature du compromis de vente

  • Différentes conditions suspensives du compromis
  • Les modalités de rétractation
  • Pourquoi signer un compromis de vente ?
  • Signer un compromis pour une maison ou un appartement
  • Faut-il passer par un notaire pour signer un compromis de vente ?
  • Conséquences en cas d’annulation du compromis
  • L’agence immobilière en ligne lorsque vous signez un compromis

Le compromis de vente a lieu lorsque acheteur et acquéreur ont trouvé une entente sur la vente d’un bien immobilier.

La signature du compromis peut se faire :

  • Sous seing privé, entre le propriétaire et l’acheteur,
  • Devant un notaire représentant le propriétaire et l’acheteur,
  • Avec l’agence immobilière mandatée à cet effet.

Le contenu du compromis de vente est complexe. Il contient quasiment les mêmes informations que l’acte de vente définitif. Les éléments obligatoires sont au minimum les suivants :

  • Identification des deux parties,
  • Prix total du bien tel qu’il a été concerté par l’acquéreur et le vendeur (prix net vendeur + frais d’agence),
  • Modalités de paiement,
  • Délai de la signature de l’acte de vente (date butoir de signature de l’acte de vente),
  • Conditions générales de la vente,
  • Rémunération de l’intermédiaire (ex: agence) en cas de défaillance d’une des deux parties,
  • Clauses suspensives,
  • Le délai de rétractation légal de 10 jours (depuis la loi Macron de 2015).

Des conditions particulières pour chaque transaction

Les clauses suspensives représentent des éléments essentiels du compromis. Elles ont pour but d’annuler le contrat si une des conditions devait se réaliser.

Parmi ces clauses, on retrouve généralement :

  • Refus d’emprunt bancaire,
  • Non délivrance du permis de construire,
  • Préemption de la commune : en cas de préemption, le notaire doit purger le droit,
  • Découverte d’une servitude cachée.

_____

Bon à savoir !

De manière facultative, le compromis peut inclure un dépôt de garantie. Ce dépôt de garantie est fixé selon un pourcentage (5 à 10%) de la valeur du bien immobilier. Il représente une sécurité pour le vendeur et permet de légitimer l’acquéreur sur son intention d’achat. L’acompte est versé sur un compte séquestre chez le notaire. Il sera ensuite restitué à l’acquéreur après la signature de l’acte de vente.

_____

 

Clauses suspensives

Parmi ces clauses, on retrouve généralement :

  • Refus d’emprunt bancaire,
  • Non délivrance du permis de construire,
  • Préemption de la commune : en cas de préemption, le notaire doit purger le droit,
  • Découverte d’une servitude cachée.

On peut retrouver également des clauses de dédit, qui consistent à permettre aux deux parties de pouvoir se retirer de la vente moyennant le paiement d’une indemnité.

Si la clause de dédit n’est pas mise en place, la clause pénale peut fixer le montant du dédommagement en cas de rétraction du vendeur ou de l’acquéreur, sous la forme de dommages et intérêts forfaitaires.

Le mode de rédaction dépend du choix d’accompagnement qui a été fait pour la signature du compromis de vente. Par exemple, lorsque le compromis se fait sous seing privé, il peut être formalisé sans l’aide d’une assistance juridique. Toutefois, vu l’importance de ce document, qui est repris dans le cadre de la signature de l’acte authentique, votre agence immobilière en ligne préconise le soutien d’un praticien du droit (notaire) ou d’un expert (agent immobilier).

A défaut d’un compromis de vente, la réalisation d’une convention sous seing privé pour formaliser la situation peut être faite à partir d’un contrat type.

 

Petite précision de votre agence en ligne à prix fixe : un agent immobilier n’a pas le droit de proposer un mandat immobilier ou de recherche sur un bien à vendre dont il dispose déjà d’un mandat. En effet, il serait juge et partie sur la transaction immobilière !

  • Une définition pour se repérer
  • Les modalités de signature du compromis de vente
  • Différentes conditions suspensives du compromis 
  •  » Les modalités de rétractation
  • Pourquoi signer un compromis de vente ?
  • Signer un compromis pour une maison ou un appartement
  • Faut-il passer par un notaire pour signer un compromis de vente ?
  • Conséquences en cas d’annulation du compromis
  • L’agence immobilière en ligne lorsque vous signez un compromis

 

Est-il possible de se rétracter d’un compromis de vente ?

Pour chaque compromis de vente, un délai de rétractation est obligatoire. La rétractation est valable sans exception et ce, pendant une durée de 10 jours à compter de la remise de la signature. Le droit de rétractation est valable uniquement pour l’acquéreur. On parle d’une rétractation unilatérale. La demande de rétractation doit être faite par courrier recommandé avec accusé réception auprès de l’agence immobilière en ligne, du vendeur ou du notaire.

Si la promesse synallagmatique de vente est rompue en dehors du délai de rétractation ou du cadre des clauses suspensives, l’une des deux parties est en droit de saisir la justice pour forcer la réalisation de la vente. Immo-fixe - Guide immobilier - Justice Acheteur vendeur compromis de venteA défaut de la réalisation de la vente, des indemnités sous la forme de dommages et intérêts peuvent être perçues. La procédure judiciaire engendre le blocage de la vente. Le bien immobilier ne peut être remis sur le marché par le vendeur et l’acheteur doit respecter les modalités de paiement indiquées dans le compromis.

 » Pourquoi signer un compromis de vente ?

Le compromis de vente est un contrat qui entérine l’accord de vente entre l’acquéreur et le vendeur. Engageant les deux parties, il sert à garantir que la vente sera conclue par la signature de l’acte authentique de vente devant le notaire. Le compromis de vente de maison donnera l’ensemble des éléments sur la transaction. L’avant-contrat introduit un délai qui est généralement de trois mois dans le but que l’acquéreur puisse trouver son prêt immobilier avant la signature de l’acte de vente.

Un compromis de vente n’est pas le seul type d’avant-contrat ; en effet, la promesse de vente en est un autre. Les vendeurs vont privilégier le compromis qui va engager les deux parties sur la transaction.

Le compromis de vente, plus sécurisé…

Comme cité plus haut, le compromis engage les deux parties sur la transaction immobilière. Le propriétaire de la maison ou de l’appartement va donc choisir le compromis pour des raisons de sécurité. La promesse de vente, quant à elle, va uniquement contraindre l’acquéreur sur la vente immobilière. L’acquéreur aura la possibilité de se rétracter sur la vente (bien qu’il devra payer une indemnité ramenée à un petit pourcentage du prix de la vente).

Pour ces raisons, le compromis offre plus de garanties au propriétaire sur la réalisation de la vente immobilière que la promesse de vente.

 » Signer un compromis pour une maison ou un appartement

  • Faut-il passer par un notaire pour signer un compromis de vente ?
  • Conséquences en cas d’annulation du compromis
  • L’agence immobilière en ligne lorsque vous signez un compromis

La signature du compromis de vente d’une maison intervient après les négociations entre vendeur et acheteur sur le prix de vente du bien immobilier. Une fois la négociation terminée, elle se matérialise par l’acceptation de l’offre d’achat, l’étape suivante étant la signature du compromis de vente. Ce dernier sera sera signé devant le notaire ou sous seing privé (entre particuliers).

La liste de documents à fournir dans le cadre de la préparation de l’avant-contrat est différente lorsqu’il s’agit d’une maison ou d’un appartement.

Pour un appartement :

Les appartements étant en copropriété obligent à fournir un plus grand nombre de documents officiels. Il vous faudra par exemple demander au syndic des documents décrivant l’état de l’immeuble, son organisation et sa situation financière. Les mêmes documents seront demandés pour les maisons en copropriété (lotissements).

Une exception pour ces derniers va être la réalisation du diagnostic Carrez qui est obligatoire pour les biens en copropriété.

Pour une maison :

Seuls les propriétaires de maisons individuelles peuvent s’affranchir de la fourniture de ces documents. L’autre différence lorsque qu’il y a signature d’un compromis de vente pour une maison réside dans la réalisation des diagnostics techniques obligatoires. En effet, les maisons très anciennes vont nécessiter la réalisation de davantage de diagnostics (plomb, amiante, termites, électricité, DPE, etc.).

Focus

“Le dossier de diagnostics techniques (DDT) regroupe l’ensemble des informations sur l’état de santé de la maison. Il s’agit de tous les diagnostics en cours de validité qui sont obligatoires. Les diagnostics à réaliser sont à la charge du propriétaire. Ils doivent être réalisés par un professionnel agréé au plus tard avant la signature du compromis de vente de la maison. Au total, on compte neuf diagnostics techniques potentiellement obligatoires. Cependant, ils sont rarement tous obligatoires simultanément ; retrouvez notre guide sur les diagnostics immobiliers.

Et si on résumait ?

Lors d’une vente de maison, seul le diagnostic de performance énergétique (DPE) est obligatoire dès la mise en annonce de la maison. Selon l’ancienneté et la zone géographique, il faudra potentiellement ajouter le diagnostic gaz, électricité, assainissement, amiante, plomb, termites, risques naturels (ESRIS).

Votre agence immobilière en ligne à prix fixe vous accompagne dans la préparation du compromis, si vous habitez dans une maison. 

 » Faut-il passer par un notaire pour signer un compromis de vente ?

  • Conséquences en cas d’annulation du compromis
  • L’agence immobilière en ligne lorsque vous signez un compromis

Pas obligatoire…

La signature du compromis de vente devant chez le notaire n’est pas obligatoire. Vendeur et acheteur peuvent décider de vendre sous seing privé. Entre particuliers ou avec l’aide d’un agent immobilier.

Mais presque !

Toutefois, l’agence immobilière en ligne à prix fixe vous recommande fortement le soutien d’un notaire. En cas de vente immobilière d’une maison, l’avant-contrat est un document essentiel qui détaillera les éléments de la transaction. Un erreur sur le compromis de vente peut donc être préjudiciable pour les deux parties.

Le notaire est l’interlocuteur qui sera garant de la régularité administrative et juridique de la vente d’un appartement ou d’une maison. Il vous évite de commettre des erreurs qui pourraient rendre la vente caduque à postériori. Par exemple, en omettant de transmettre un diagnostic obligatoire, un vendeur peut être assigné en justice pour vice caché. L’acquéreur pourra également demander l’annulation de la vente ou la révision du prix de vente au prorata du préjudice.

Alors, dois-je signer mon compromis chez un notaire ?

Un notaire aura un œil plus expert qu’un agent immobilier pour la réalisation et la signature du compromis de vente. II a également l’avantage d’être impartial sur la transaction immobilière. Le notaire va défendre le vendeur et l’acheteur de façon la plus équitable possible. Cela représente un gage de sécurité pour les deux parties lors de la rédaction du compromis de vente.

 » Conséquences en cas d’annulation du compromis

  • L’agence immobilière en ligne lorsque vous signez un compromis

Conséquences d’une annulation :

Après la signature du compromis de vente, un délai normal d’au moins trois mois est fixé avant la signature de l’acte de vente devant le notaire. Le transfert de propriété aura lieu dès lors que la signature de l’acte de vente sera effectuée (remis des clés).

Les trois mois vont servir à l’acquéreur pour trouver son plan de financement du bien immobilier. Le notaire quant à lui, s’assurera de la réalisation des clauses suspensives. Entre autres, ce dernier vérifiera que la commune n’exerce par le droit de préemption sur la maison. Ce cas peut s’avérer si la commune a un projet d’aménagement. Elle pourra acheter la maison aux conditions prévues dans le compromis.

En dehors de ces clauses suspensives, si une des parties venait à se désister de la vente, l’autre partie pourra alors saisir la justice et demander à ce que la vente soit forcée ou obtenir des dommages et intérêts.

 

 » L’agence immobiliere en ligne lorsque vous signez un compromis 

L’agence immobilière Oprixfixe est votre parfait allié pour le bon déroulement du compromis de vente.

En règle générale, les honoraires liés à la signature d’un compromis de vente avec un agent immobilier sont fixés en proportion du prix de vente de votre bien. Il vous revient de déterminer si l’agence immobilière propose le juste prix pour sa prestation. Traditionnellement, les agences immobilières prennent une commission de 5 à 10% de la valeur du bien. Soit pour un appartement à 250 000 €, des frais d’honoraires qui s’élèvent en moyenne à 12 000 €.

Une agence en ligne à tarif fixe qui révolutionne l’immobilier…

Heureusement, des innovations permettent maintenant de passer par une agence immobilière en ligne à prix fixe. Notamment : la multiplication des services en ligne en France et la performance des outils informatiques. L’agence immobilière en ligne au prix fixe se démarque des autres agences par son tarif unique et imbattable.

Votre agence en ligne O Prix Fixe vous propose un forfait de 1 990 €. Et ceci, quelle que soit la nature du bien à vendre (maison, appartement, terrain nu, cave ou local commercial). Pourquoi cette différence ? Voyez par vous-même en comparant une agence classique avec une agence immobilière à frais fixes. Il n’y a pas de coût caché. Une équipe d’agents immobiliers qualifiés qui n’ont qu’un but : redonner du pouvoir d’achat lors de la vente de votre bien sans honoraires de vente. Nous ne parlons pas ici d’agent immobiliers “bon marché”, mais bien de professionnels passionnés par leur métier…

ACTUALITÉS EN LIGNE DU COMPROMIS

Fonds de commerce, compromis

30/11/2018 

L’article L 141-1 du Code de commerce prévoit qu’un certain nombre d’informations obligatoires doivent figurer dans le compromis de vente d’un fonds de commerce. On retrouve parmi les informations obligatoires notamment le nom du précédent vendeur, la date et la nature de son acte d’acquisition et le prix de cette acquisition pour les éléments incorporels, les marchandises et le matériel ; L’état des privilèges et nantissements etc. Retrouvez le détail de ces…

→ Lire la suite

Quels sont les derniers litiges ?

17/10/2018 

Le recours aux agences immobilières est un phénomène qui prend une ampleur grandissante en France. Les mandataires et les négociateurs immobiliers professionnels sont ainsi concernés. Ils sont en outre plus généralement identifiés sous l’appellation « agents immobiliers ». Mais il arrive malheureusement que des litiges surviennent entre le mandant et l’agent immobilier. Quels sont les derniers litiges et comment les éviter ? Votre agence en ligne au prix fixe vous donne les clés…

→ Lire la suite

Signature sous seing privé

05/08/2018 

C’est l‘Ordonnance n°2016-131 qui a changé véritablement l’acte sous seing privé en le rebaptisant en “acte sous signature privée”. C’est bien celui-là même qui constitue notamment un acte de vente sous seing privé. Grâce à cette nouvelle dénomination, la notion devient plus abordable pour les justiciables que nous sommes. Le cadre juridique de cet acte sous signature privée est inscrit dans le nouveau Code civil, aux articles 1372 et suivants. Il précise que…

→ Lire la suite